Il y a quelques semaines, la Plaine Image invitait Eurasanté et Clubster Santé pour une conférence sur les opportunités de développement pour les industries créatives dans la filière santé en région Nord Pas de Calais et Picardie.

La démarche d’Eurasanté est de créer un lien entre l’industrie de la santé et l’industrie créative. Un beau challenge qui n’en est plus à ses balbutiements.

1. Le Nord Pas de Calais Picardie abrite un pôle Santé important.

- n° 1 d’Europe (au regard du nombre d’étudiants, de chercheurs et du nombre de lits mis à disposition)
- 1 100 entreprises liées à la santé
- 200 M€ d’investissement en R&D
- 83 M€ de fonds levés (hors Picardie)

2. En manque d’idées ?

Les organisateurs ont tout prévu ! Ils vous proposent une première approche à l’aide d’un tableau croisé Besoin VS Cible.

Tableau besoins/cibles

« Répondre à un besoin ne garantie pas d’atteindre un marché »

3. Adressez-vous correctement au bon marché

Sachez que le monde de la santé ne déroge pas à la règle des différents marchés à adresser… vous êtes plutôt B2B, B2B2C ou B2C ?

Marchés

Vous devrez suivre des règles plus ou moins spécifiques au secteur pour mettre toutes les chances de votre côté.

1. Trouvez le bon couple besoin/marché
2. Veillez aux réglementations et aux aspects juridiques, ils sont spécifiques et strictes (ex. l’hébergement des données est spécifique, un serveur classique ne suffira pas, gare aux coûts associés !)
3. Apportez des preuves cliniques et/ou pédagogiques
4. Définissez et distinguez précisément les utilisateurs et les payeurs,
5. Prenez en compte les aspects humains avec notamment un grand nombre d’interlocuteurs issus du monde de la santé. Veillez à respecter les hiérarchies et les égos de chacun.
6. Trouvez un modèle économique

4. Business Model Canvas… for Healthcare !

Vous connaissiez le Business Model Canvas ? Dites bienvenue au Business Model Canvas for Healthcare !

Business Model Canvas for Healthcare

5. Recommandations et retours d’expérience

Eurasanté nous délivre 4 recommandations :

1. N’hésitez pas à partager les risques (incubateurs, réseaux, financements publics et privés, co-financement et co-investissement et même co-conception).
2. Sécurisez le lancement de votre projet (préparez le lancement commercial, contractualisez vos avancées et assurez-vous que vous soyez « humainement » en phase avec vos différents partenaires).
3. N’oubliez pas que l’on attendra avant tout de vous des preuves de succès, bien plus que dans n’importe quel autre secteur d’activité.
4. Pensez aux coutumes et moeurs de votre marché. Chaque pays possède sa propre règlementation et ses contraintes. Rassurez-vous, chaque pays possède aussi ses propres avantages !

6. Le Clubster Santé et son projet collaboratif Hospihome

Objectif : mettre en place des groupes de travail pour faire un point sur l’évolution de l’environnement hospitalier et des tendances auxquelles les établissements sont confrontés afin de proposer des solutions innovantes.

Concept Room Opus 1
Concept Room Opus 2
Concept Room Opus 3 (.PDF)
- Et sachez que cela ne s’arrête pas là puisque l’Opus 4 est déjà en route, rendez-vous sur Silver-Concept.fr

Vous avez une idée à développer mais vous êtes en manque de visibilité et de financement, renseignez-vous car bon nombre d’aides sont à votre disposition : aides financières, accompagnement, veille partagée sur les secteurs de la santé, évènements (jetez un oeil à l’agenda des animations d’Eurasanté).

Pour conclure…

La mixité des cultures digitales et de la santé sont déjà bien entamées au nord de la France. Et il ne tient qu’à nous d’enrichir cette dynamique. Nous sommes bel et bien au coeur d’un berceau de créativité et le secteur de la santé en est un digne représentant.

Nous, UX Designer, qui sommes au coeur des problématiques utilisateurs, nous nous devons de nous intéresser à l’industrie de la santé car elle est en attente de projets innovants mêlant astucieusement expérience utilisateur (ou plutôt expérience patients), marketing et technologie. Les projets étant souvent approchés par un axe technologique, il y a un véritable manque à combler en se concentrant avant tout sur les usages et les besoins des patients.